Description de l’activité

Cette journée de formation sous forme de séminaire théorique, pratique et expérientiel propose une réflexion sur ses propres représentations de la sexualité et de l’intimité en vue de développer son aisance et mieux comprendre la pertinence de travailler cette sphère intime, qui est souvent source d’une grande souffrance.

Cette formation vise à augmenter l’aisance du psychothérapeute, novice ou expérimenté, à tenir compte des multiples dimensions de la sexualité avec leur client ainsi qu’à gérer son contre-transfert lorsque la sexualité est abordée par les clients et surtout à reconnaître comment ajuster le travail thérapeutique en respect des limites de son mandat et actes réservées.

Les notions suivantes seront abordées :

  • Connaître les différentes dimensions de la sexualité humaine et mieux en comprendre l’aspect multidimensionnel dans la sexualité.
  • Identifier les compétences de savoirs, savoir-être et de savoir-faire en lien avec les aspects de la sexualité.
  • Se sensibiliser aux impacts et conséquences de l’évitement de la sexualité et de l’intimité dans le processus psychothérapeutique du client.
  • Amorcer une réflexion personnelle sur la sexualité et l’intimité afin de mieux connaître et articuler les notions d’attachement, d’intimité, d’affection, d’amour, de pouvoir et de sexualité en psychothérapie auprès des clients.
  • Acquérir une meilleure connaissance des similitudes et différences entre le travail psychothérapeutique et sexothérapeutique en vue d’identifier les moments critiques en thérapie ou la référence est nécessaire.

Cette formation est classée dans les sujets suivants tels que prescrits et reconnus dans les exigences de formation continue ou l’obtention du permis de psychothérapeute auprès de l’OPQ :

  • Les processus et méthodes d’évaluation.
  • Les facteurs communs (la suggestion, les attitudes du psychothérapeute, le cadre et les attentes du client, la qualité relationnelle et les habiletés de communication).
  • Le développement humain et ses problématiques, notamment sur le plan culturel, la classification des troubles mentaux et la psychopathologie.
  • L’éthique et la déontologie.

Quelques mots sur la formatrice :

Isabelle Dallaire, M.A., Sexologue et psychothérapeute, formatrice et superviseure, membre de l’Ordre Professionnel des Sexologues du Québec (OPSQ) et détentrice d’un permis de psychothérapeute de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ). Elle exercice en bureau privé depuis 25 ans avec une approche intégrative, surtout humaniste. Intérêt et expertise : l’évaluation et le traitement des victimes d’agression sexuelle et de violence. Elle est chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) depuis 15 ans où elle enseigne la relation d’aide, l’évaluation des troubles sexuels et la psychothérapie.

Horaire

  • Date(s) : samedi 8 septembre 2018
  • Horaire : 9h à 16h30
  • Durée : une journée de 6 heures
  • Lieu :  Centre professionnel Perrier – . À deux pas de la station de métro Henri-Bourassa – stationnement gratuit via la rue Berri.

Informations générales

  • Nb de participants : 10 à 20 personnes
  • Type de groupe : ouvert aux psychothérapeutes ou étudiants de niveau maîtrise et doctorat ainsi qu’aux intervenants psychosociaux et autres professionnels dans le domaine des relations humaines
  • No de reconnaissance OPQ : RA02455-18 (6 heures)

Tarifs

  • Membre régulier :  Jusqu’au 31 juillet 2018 : 185 $ / à partir 1er août 2018 : 200 $
  • Membre étudiant : Jusqu’au 31 juillet 2018 : 135 $ / à partir 1er août 2018 : 150 $
  • Non-membre : 260 $

Je m'inscris !