Prévenir la fatigue de compassion en ravivant nos ressources et nos forces

À partir de 150,00 $

Dates et lieu : 3 avril 2020 à la Casa Italia

Durée totale : 6 heures

Numéro d’accréditation OPQ: à venir

Formatrices : Ludovique Dubourg, M.Ps., psychologue et Grace Mc Collough M.Ps., psychologue

Préalables : Psychothérapeutes souhaitant explorer sur un mode plus expérientiel le thème de la fatigue de compassion.

Activité limitée à 15 participants.

Effacer
UGS : N/A Catégorie :

Comme psychothérapeute il arrive que nous vivions des moments de faible énergie et de doute. En effet, accompagner la souffrance des clients peut créer différents états émotionnels dont un sentiment de lourdeur ou du désintérêt. Ces états signalent de façon plus ou moins importante la présence de la fatigue de compassion.

Dans un objectif de prévention et de ressourcement, cette journée vous convie à un retour vers vous-même afin d’évaluer votre état d’énergie actuel, tant corporel qu’émotionnel et intellectuel. Il sera proposé de comprendre et repérer les signaux de « l’usure de compassion », un des critères diagnostiques de l’épuisement professionnel.

Par la suite, un travail expérientiel guidé à l’aide de l’image eidétique vous permettra de raviver vos ressources et votre être essentiel qui contient toutes vos potentialités. En plus des expérientiels réalisés, quelques présentations théoriques et les documents d’accompagnement vous permettront de découvrir la grande richesse et les particularités de l’imagerie eidétique, développée par le psychologue américain Akter Ahsen, Ph.D.

Cette formation permettra aux participants:
1. De prendre contact avec leur vécu personnel et professionnel actuel à partir d’un travail en imagerie mentale eidétique;
2. De vivre une expérience de ressourcement afin de favoriser une utilisation accrue de leurs ressources émotionnelles et de leurs forces en intervention;
3. De contribuer au développement de leurs compétences de psychothérapeute, tels que la présence à soi et à l’autre, entrainant une plus grande fluidité d’intervention;
4. De s’initier de manière expérientielle et théorique à l’approche de l’imagerie eidétique, et de comprendre certaines de ses clés.

Ludovique Dubourg M.Ps., psychologue depuis 25 ans. Diplômée de l’École de Psychologues Praticiens de Paris en 1994, elle évolue dans les milieux divers des addictions, de la thérapie familiale systémique et en milieu carcéral entre autres. Membre de l’OPQ, elle est en bureau privé depuis 15 ans.

Formée à l’imagerie eidétique depuis 15 ans, elle donne des formations auprès des psychologues et psychothérapeutes désirant développer cette expertise. Elle est Directrice de l’Institut d’Analyse Eidétique à Québec. www.image-eidetique.com

Grace Mc Collough M.Ps., psychologue. Diplômée de l’Université Laval, Grace Mc Collough, M.Ps. est psychologue en pratique privée et formatrice. Après une carrière de 33 ans dans la fonction publique québécoise comme psychologue spécialisée en PAE et gestionnaire, elle se consacre depuis octobre 2018 à sa pratique en psychothérapie et agit comme Directrice adjointe de l’Institut d’analyse eidétique depuis janvier 2019.

Membre: 250 $
Non-membres :325 $