Promo !

Psychothérapie auprès des personnes victimes d’agression sexuelle : théorie et interventions dans une approche corporelle et de résilience (4 jours)

À partir de 630,00 $

Date : Samedis et dimanches 26-27 janvier 2019 et 23-24 février 2019
Formatrice : Louise Dubuc et Réjean Simard, psychologues

Effacer
UGS : N/A Catégorie :

Description de l’activité

Les nouvelles connaissances en neuroscience et sur l’intersubjectivité nous convient à des changements importants dans nos pratiques d’intervention. De plus, dans la foulée des approches phénoménologiques, un certain nombre d’études sur l’agression sexuelle dans l’enfance ont commencé à explorer les capacités d’adaptation de « ces enfants qui tiennent le coup malgré des conditions de vie défavorables », en traitant de la résilience et du trauma. Ce positionnement à la fois du côté de la souffrance et des ressources intrapsychiques, psychocorporelles et relationnelles, insuffle une lueur d’espoir positive chez les victimes, mais aussi chez les psychothérapeutes. Soucieuse de la personne qui se trouve derrière les symptômes, la Gestalt thérapie s’est différenciée des autres approches en psychothérapie en favorisant « l’adaptation créatrice » de la victime dans son contexte de vie. Quant à l’analyse bioénergétique, elle tient compte à la fois des vulnérabilités de la personne, de ses forces potentielles et de sa vitalité, tant sur le plan corporel que psychique.

Cette formation expérientielle vous propose une approche psychothérapeutique auprès des victimes d’agression sexuelle, élaborée à partir des concepts du développement de l’enfant, du courant systémique, du stress post-trauma, de la résilience et des liens entre le corps et le mental. Deux cadres de référence sont utilisés, soit l’Analyse Bioénergétique et la Gestalt-thérapie.

Objectifs spécifiques

1) Donner une définition actuelle de l’agression sexuelle
2) Connaître le développement du Self, à la fois corporel et mental
3) Définir les concepts de trauma, de résilience et d’intersubjectivité
4) Connaître les liens entre les neurosciences, le corps et l’intersubjectivité
5) Maîtriser les différents critères de la grille d’évaluation psychologique des survivants d’agression sexuelle
6) Acquérir des stratégies plus nuancées pour résoudre les difficultés rencontrées dans le travail sur l’émergence des souvenirs.
7) Acquérir des habiletés à repérer les comportements adaptés au contexte d’abus du passé qui se répercutent dans le présent
8) Connaître les techniques corporelles qui favorisent l’adaptation positive des victimes d’agression sexuelle.
9) Adapter les techniques corporelles en fonction des différentes phases du processus thérapeutique
10) Développer la conscience réflexive du psychothérapeute dans le cadre des interventions avec cette clientèle

Quelques mots sur les formateurs :

Louise Dubuc
est psychologue et psychothérapeute depuis 30 ans. Elle a été accréditée psychothérapeute gestaltiste en 1987, au CCHA, à Montréal. Elle a complété de nombreuses autres formations en Gestalt par la suite, à Montréal, en Europe et aux USA. Elle a reçu une accréditation EMDR en 2001. De plus elle a été formée à d’autres approches comme le Stress post-traumatique (1998/1999), les Personnalités limites (2002-2004 à Montréal), la Somatique (2012-2014 à New York), le Body-mind Centring (2016 -2017 en Californie), etc. De 2006 à 2017, Mme Dubuc a complété une recherche dans le cadre de ses études doctorales à l’UQTR, portant sur l’ «adaptation des adolescentes victimes d’agression sexuelle» et elle a été stagiaire au Laboratoire de recherche «Traumatisme, Résilience et Psychothérapie» à Paris VIII, en 2007. Au plan professionnel, elle a d’abord travaillé au sein de l’organisation des Centres jeunesses auprès des enfants agressés sexuellement, physiquement et victimes de négligence. Elle a souvent agi comme expert au Tribunal de la famille. Jusqu’à tout récemment, elle était contractuelle pour IVAC. Elle est formatrice en France et au Québec depuis plusieurs années et elle agit comme co-thérapeute dans des rencontres de thérapie de groupe pour adultes.

Réjean Simard est psychologue et psychothérapeute depuis 1976. Il a travaillé plus de 30 ans en milieu psychiatrique, travaillé à temps partiel dans les centres jeunesses du Lac Saint-Jean pendant 3 ans, fait des évaluations psychosociales avant de ne se consacrer uniquement à la pratique privée et à la supervision depuis 2007. Il est analyste bio énergéticien depuis 1983. Il est membre de la Société Québécoise d’analyse Bioénergétique (SOQAB) et de l’Institut International d’Analyse Bioénergétique (IIBA). Il a donné de nombreuses formations et conférences tant au niveau régional, provincial et fait des présentations au niveau international. Il est spécialisé dans l’intervention auprès de personnes qui ont vécu des abus sexuels, est contractuel pour l’IVAC, des abuseurs sexuels, a développé une expertise auprès des personnes présentant des organisations limites, du post-trauma, de la violence en milieu de travail, des problèmes reliés à l’identité. Quatre de ses articles ont été publiées dans la revue européenne Corps et Analyse.

Date(s) : 15 février 2019

Horaire : 9 h à 16 h 30

Lieu : Montréal – UQAM 100 rue Sherbrooke Ouest, Local SU-J370

Membre régulier : Jusqu’au 15 décembre 2018 : 225 $ / à partir du 16 décembre 2018 : 250 $

Non-membre : 325 $

Nb de participants : 12 à 30 personnes afin de permettre des activités interactives et expérientielles

Type de groupe :
Ouvert aux psychothérapeutes ou étudiants de niveau maîtrise et doctorat ainsi qu’aux intervenants psychosociaux et autres professionnels dans le domaine des relations humaines

No de reconnaissance OPQ : RA02363-18 (30 heures)

Devenir membre