Le répertoire défensif en fonction du lien d’attachement en psychothérapie psychodynamique

A partir de $125.00

Date et lieu  : 27 mars 2020 à la Casa Italia

Durée de la formation : 9 h à 16 h 30

Formatrice : Paule Delisle, psychologue et psychanalyste

N° de reconnaissance OPQ : RA02902-19 (6 heures)

Préalables :Psychothérapeutes intéressés par la théorie de l’attachement et des relations objectales pratiquant la psychothérapie psychodynamique auprès d’une clientèle adulte.

  • Effacer
UGS :

Les patients, en particulier les personnes qui établissent un lien d’attachement insécurisant, s’efforcent de se protéger de leur insécurité relationnelle. Les mécanismes de défense servent une fonction essentielle de protection du soi. Certains mécanismes de défense archaïques persistent pendant le cours de la vie adulte et peuvent momentanément être mobilisés pour se protéger d’un bouleversement affectif.

Toutefois, un recours incessant à des mécanismes de défense archaïques entraîne des difficultés au plan des relations interpersonnelles et alimente une source d’insécurité constamment renouvelée. Il s’ensuit de la détresse d’intensité variable sous la forme de dépression et d’anxiété pouvant aller jusqu’à la méfiance paranoïde caractéristiques d’un lien d’attachement insécurisant.

Le psychothérapeute doit être en mesure de s’appuyer sur des bases conceptuelles susceptibles de guider son intervention ayant pour objectif d’aider le patient à se dégager d’un mode défensif devenu inefficace à le protéger et de s’inscrire dans des relations interpersonnelles sécurisantes.

  1. Identifier des concepts utiles servant d’appui au travail en psychothérapie psychodynamique;
  2. Évaluer le répertoire défensif sous l’angle de l’inefficacité de la protection et de l’insécurité relationnelle;
  3. Reconnaître les modes d’attachement insécurisants présents au cours des premières relations et évaluer leur persistance dans les relations de la vie adulte;
  4. Appliquer des stratégies d’intervention axées sur l’assouplissement du répertoire défensif et la sécurité relationnelle.

La formatrice détient un doctorat en psychologie clinique de l’Université de Montréal. Elle est membre de la Société canadienne de psychanalyse. Elle est professeure associée au Département de psychologie de l’Université McGill. Elle possède une longue expérience de la psychothérapie psychanalytique et de la supervision. Elle a dirigé un programme accrédité de formation à la psychothérapie dans une institution d’enseignement hospitalière de l’Université McGill. Elle a travaillé auprès d’adultes souffrant de psychopathologies complexes, en équipe multidisciplinaire, à l’hôpital général juif de Montréal. Elle poursuit présentement sa pratique en bureau privé dans la ville de Québec.

1) Mécanismes de défense :

  1. Fondements et principales caractéristiques (Cooper, 1988; Cramer, 2006; Despland et al., 2001; Freud, 1936; Ionescu et al., 1997; Metzger, 2014, Sandler & Freud, 1985; Vaillant, 1992, Vaillant et al., 1986)
  2. Survol historique
  3. Automatismes inconscients
  4. L’objectif de protection de soi
  5. L’échec de la fonction de protection et la vulnérabilité pathologique
  6. Hiérarchie
  7. Les principales défenses archaïques
  8. Le développement défensif spontané
  9. Réponse à un traumatisme source de grande insécurité
  10. Les principales défenses matures
  11. Protection plus nuancée et autonomie accrue
  12. Harmonie relationnelle c) Continuité défensive à l’âge adulte
  13. Examen au moyen d’un outil d’évaluation, le “Defense Style Questionnaire” (Bond et al. 1983)
  14. Exploration du répertoire défensif dans le récit
  15. Exercices pour ancrer les notions
  16. La Persistance des défenses archaïques en corrélation avec les répercussions d’attachements insécurisants (Finzi-Dottan & Karu, 2006, Mikulincer et al., 2009)

2) Théorie de l’attachement :

  1. La formation du lien d’attachement (Ainsworth & Bell,1970, Bowlby, 1969, Fonagy et al., 1991, Guedeney & Guedeney, 2002)
    1. Intériorisation d’une image maternelle sécurisante
    2. Constitution du sentiment de sécurité
  2. Les modes d’attachement
    1. Typologie illustrée au moyen de la méthode de la “situation étrange” (Ainsworth et al., 1978)
      1. Attachement sécurisant
      2. Attachements insécurisants
    2. La stabilité des schémas d’attachement à l’âge adulte (Cohin & Miljkovitch, 2007, Fonagy et al., 1996)
    3. Les répercussions du lien d’attachement insécurisant (Bowlby, 1988, Mikulincer & Shaver, 2007, Hazan & Shaver, 1987)
      1. Contexte de la souffrance relationnelle
        1. Relations interpersonnelles
        2. Relations amoureuses
        3. Relations parentales
      2. Évaluation

3) Intervention en psychothérapie psychodynamique :

  1. Comment le psychothérapeute va-t-il s’adresser au barrage érigé par les défenses archaïques caractéristiques d’un lien d’attachement insécurisant (Bond & Perry, 2004, Daniel, 2006, Junod et al., 2005, Kramer et al., 2010, Main, 2000, Main et al., 1985, Perry & Bond, 2012, Roy et al., 2009, Shilkret, 2005, Summers & Barber, 2010)
    1. Évaluation du moment opportun en rapport à l’intensité de la souffrance émotive
    2. Stratégies de soutien à l’alliance thérapeutique
  • Techniques d’interprétation des mécanismes de défense
    • En surface au moyen de clarifications
    • En profondeur en adressant le conflit sous-jacent
  1. Assouplissement du mode défensif en corrélation avec la sécurité relationnelle
  • Ainsworth, M.D. & Bell, S.M. (1970). Attachment, exploration and separation: Illustrated by the behavior of one-year-olds in a strange situation. Child Development, 41, 49-67.
  • Ainsworth, M.D., Blehar, M.C., Waters, E., Wall, S. (1978). Patterns of attachment: Assessed in the strange situation and at home. Hillsdale, N.J.: Erlbaum Press.Bond, M. & Perry, J.C. (2004). Long-term changes in defense styles with psychodynamic psychotherapy for depressive, anxiety and personality disorders. American Journal of Psychiatry, 161(9), 1665-1671.
  • Bond, M.P., Gardner, S., Christian, J., Sigal, J.J. (1983). Empirical study of self-rated defense styles. Archives of General Psychiatry, 40, 333-338.
  • Bowlby, J. (1978). Attachement et perte, Vol.1: L’attachement; Vol.2: Séparation, colère et angoisse; Vol.3: La perte. Paris: P.U.F. (Publication originale, 1969).
  • Bowlby, J. (1988). Attachment, communication and the therapeutic process. In J. Bowlby (Ed.), A secure base: Parent-child attachment and healthy human development (137-157). New York: Basic Books.Cohin, E. & Miljkovitch, R. (2007). La mise en place des représentations d’attachement au sein du couple: Parts relatives à l’enfance et au conjoint. Psychologie française, 52, 519-533.
  • Cooper, S. (1988). Recent contributions to the theory of defense mechanisms: A comparative view. Journal of the American Psychoanalytic Association, 37, 865-893.
  • Cramer, P. (2006). Protecting the self: Defense mechanisms in action. New York: Guilford Press.
  • Daniel, S. (2006). Adult attachment patterns and individual psychotherapy: A review. Clinical Psychology Review, 26, 968-984.
  • Despland, J.N., Drapeau, M., DeRoten, Y. (2001). Les mécanismes de défense: Une pluralité de points de vue. Psychothérapies, 21, 113-121.
  • Finzi-Dottan, R. & Karu, T. (2006). From emotional abuse in childhood to psychopathology in adulthood: A path mediated by immature defense mechanisms and self-esteem. Journal of Nervous and Mental Disease, 194(8), 616-620.
  • Fonagy, P., Steele, M., Steele, H., Steele, H., Moran, G., Higgitt, A.C. (1991). The capacity for understanding mental states: The reflective self in parent and child and its significance for security of attachment. Infant Mental Health Journal, 13, 200-217.
  • Fonagy, P., Leigh, T., Steele, M., Steele, H., Kennedy, R., Mattoon, G., Target, M., Gerber, A. (1996). The relation of attachment status, psychiatric classification and response to psychotherapy. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 64(1), 22-31.
  • Freud, A. (1936). The ego and the mechanisms of defense. Revised edition. New York: International University Press, 1966.
  • George, C., Kaplan, N., Main, M. (1996). The adult attachment interview. Manuscrit inédit, Department of Psychology, University of California, Berkeley.
  • Guedeney, N., Guedeney, A. (2002). L’attachement: Concepts et applications. Paris: Masson.
  • Hazan, C., & Shaver, P. (1987). Romantic love conceptualized as an attachment process. Journal of Personality and Social Psychology, 52(3), 511-524.
  • Ionescu, S., Jacquet, M.M., Lhote, C. (1997). Les mécanismes de défense. Théorie et clinique. Paris: Nathan.
  • Junod, O., DeRoten, Y., Martinez, E., Drapeau, M., Despland, J.N. (2005). How to address patients’ defenses: A pilot study of the accuracy of defense interpretation and alliance. Psychology and Psychotherapy: Theory, Research and Practice, 78, 419-430.
  • Kramer, U., Despland, J.N., Michel, L., Drapeau, M., DeRoten, Y. (2010). Changes in defense mechanisms and coping over the course of short-term dynamic psychotherapy for adjustment disorder. Journal of Clinical Psychology, 66, 1232-1241.
  • Main, M. (2000). The organized categories of infant, child, and adult attachment: Flexible vs. inflexible attention under attachment-related stress. Journal of the American Psychoanalytic Association, 48, 1055-1096.
  • Main, M., Kaplan, N., Cassidy, J. (1985). Security in infancy, childhood and adulthood: A move to the level of representation. Monographs of the Society for Research in Child Development, 50, 66-104.
  • Metzger, J.A. (2014). Adaptive defense mechanisms: Function and transcendence. Journal of Clinical Psychology, 70(5), 478-488.
  • Mikulincer, M., Shaver, P.R. (2007). Attachment in adulthood: Structure, dynamics and change. New York: Guilford Press.
  • Mikulincer, M., Shaver, P.R., Cassidy, J., Berant, E.(2009). Attachment-related defensive processes. In J.H. Obegi & E. Berant (Eds.), Attachment theory and research in clinical work with adults (pp. 293-327). New York: Guilford Press.
  • Perry, J.C. & Bond, M. (2012). Change in defense mechanisms during long-term dynamic psychotherapy and five-year outcome. American Journal of Psychiatry, 169, 916-925.
  • Roy, C.A., Perry, J.C., Luborsky, L., Banon, E. (2009). Changes in defensive functioning in completed psychoanalysis: The Penn psychoanalytic treatment collection. Journal of the American Psychoanalytic Association, 57, 399-415.
  • Sandler, J. & Freud, A. (1985). The analysis of defense: The ego and the mechanisms of defense revisited. New York: International University Press.
  • Shilkret, C.J. (2005). Some clinical applications of attachment theory in adult psychotherapy. Clinical Social Work Journal, 33(1), 55-68.
  • Summers, R.F. & Barber, J.P. (2010). Psychodynamic therapy: A guide to evidence-based practice. New York: Guilford Press.
  • Vaillant, G.E. (1992). Ego mechanisms of defense: A guide for clinicians and researchers. Washington, D.C.: American Psychiatric Press.
  • Vaillant, G.E., Bond, M., Vaillant, C.O. (1986). An empirically validated hierarchy of defense mechanisms. Archives of General Psychiatry, 43, 786-794.