• 18 mars 2018

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute 150 150 APQ

Connaissez-vous le Commissaire à l’admission aux professions ?

Si vous êtes insatisfait de la façon dont votre demande de permis fut traitée par l’Ordre des psychologues du Québec, si celle-ci a été déposée après juin 2017, ou de l’action de tout autre acteur dans leur démarche d’admission, elle peut porter plainte auprès du commissaire.  Cette instance est incontournable pour tous ceux qui dépose une demande de permis de psychothérapeute.

Depuis juin 2017, la compétence du commissaire à l’admission aux professions de l’Office des professions du Québec (anciennement Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles) s’étend désormais à l’ensemble des étapes et des acteurs de la démarche d’admission aux professions.

Il reçoit et examine toute plainte concernant l’admission aux professions. Il observe aussi l’accès aux formations et aux stages exigés par les ordres pour la reconnaissance des compétences.
Privacy Preferences

When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in the form of cookies. Here you can change your Privacy preferences. It is worth noting that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we are able to offer.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Our website uses cookies, mainly from 3rd party services. Define your Privacy Preferences and/or agree to our use of cookies.
X