• 18 mars 2018

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute

Un contre-poids à l’OPQ lors des demandes de permis de psychothérapeute 150 150 APQ

Connaissez-vous le Commissaire à l’admission aux professions ?

Si vous êtes insatisfait de la façon dont votre demande de permis fut traitée par l’Ordre des psychologues du Québec, si celle-ci a été déposée après juin 2017, ou de l’action de tout autre acteur dans leur démarche d’admission, elle peut porter plainte auprès du commissaire.  Cette instance est incontournable pour tous ceux qui dépose une demande de permis de psychothérapeute.

Depuis juin 2017, la compétence du commissaire à l’admission aux professions de l’Office des professions du Québec (anciennement Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles) s’étend désormais à l’ensemble des étapes et des acteurs de la démarche d’admission aux professions.

Il reçoit et examine toute plainte concernant l’admission aux professions. Il observe aussi l’accès aux formations et aux stages exigés par les ordres pour la reconnaissance des compétences.
X